Les libéraux sont tolérants mais ne tolèrent pas l’intolérable

Publié le par la rédaction

Libéralisme et tolérance
 
Question au pasteur David M. Felten
 
Comment se fait-il que des libéraux qui prétendent admettre que l’on croie ce que l’on veut et vivre comme on veut, m’attaquent alors que je suis attachée à la Bible ? Est-ce vraiment de la tolérance ?
 
Réponse du pasteur
 
Il est vrai qu’admettre que l’on croit ce que l’on veut est une attitude libérale mais seulement dans la mesure où l’on respecte la dignité fondamentale des gens et qu’on ne leur nuit pas.
 
Les libéraux sont effectivement tolérants mais ne tolèrent pas l’intolérable. Je pense que si vous êtes « attaquée », ce n’est pas parce que vous êtes « attachée à la Bible » mais parce que votre « attachement » à la Bible vous oppose à d’autres qui le sont différemment. Je vous rappelle que des gens se sont « attachés à la Bible » pour défendre l’esclavage, qu’ils se sont « attachés à la Bible » pour refuser aux femmes le droit de vote, qu’ils se sont « attachés à la Bible » pour défendre la ségrégation.
 
Sans la lutte des « libéraux » contre ces pratiques racistes et misogynes qui sont anti-américaines, notre monde serait très différent et ce ne serait pas pour le bien.
Beaucoup de ces terribles libéraux, par ailleurs, sont de fidèles chrétiens qui s’inspirent de la Bible dans leur combat pour la liberté et les droits de l’homme. Je présume que dans ces cas-là vous approuvez leur interprétation « libérale » de la Bible.
Et justement parmi les combats actuels il y a ceux pour la dignité et les droits de l’homme des LGBTI, mais la Bible n’en dit rien (Je n’y trouve aucun passage auquel « m’attacher » !).
Elle ne dit rien non plus des mutilations sexuelles des femmes et pourtant de nombreux fondamentalistes « s’attachent » comme les libéraux à les condamner sur la base éminemment libérale des droits de l’homme.
 
Si vous faites abstraction de toute la propagande, des préjugés culturels et des superstitions présents dans la Bible, vous y trouvez de nombreux passages où elle correspond parfaitement à ce que vous appelleriez aujourd’hui la « pensée libérale ».
Les injustices racistes et la politique actuelle d’immigration sont deux sujets de lutte pour lesquels les libéraux trouvent dans la Bible de nombreux textes auxquels « s’attacher ».
 
Ne vous y trompez donc pas. L’attitude tolérante des libéraux n’est pas de demeurer silencieux lorsque ce que vous croyez et promouvez manque au respect des droits et de la liberté des gens. Et si vous proclamez que votre « attachement » à la Bible représente son interprétation infaillible, rappelez-vous que c’était ce que disaient les propriétaires d’esclaves, les sexistes et les racistes chrétiens d’autrefois et ce que disent aussi les doctrinaires de la discrimination et de la misogynie d’aujourd'hui.
 
David M. Felten,
pasteur de l’Église méthodiste de Fountain Hills, Arizona (États-Unis)
 
Traduction Gilles Castelnau
 
Source : Protestants dans la ville, le 24 juillet 2017
-------------------------------------------------------------------------------------
 
Si les articles de ce blog vous intéressent, vous pouvez vous abonner aux nouvelles publications en inscrivant simplement votre adresse mail dans l’espace dédié dans la colonne de droite.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article