L'expression d'une foi surprenante

Publié le par la rédaction

La fin d'une religion ?
 
Auteur : Serge Soulié
 

Ce livre est l’expression d’une foi surprenante. Serge Soulié nous emmène dans son cheminement de chrétien, au cours de son histoire, professionnelle, personnelle, intime aussi.

Perplexe devant les façons dont l’université forme les futurs pasteurs, il part à la découverte de l’humain à travers ses activités, exercées dans un cadre thérapeutique aussi bien que pastoral. Il comprend que chacun doit découvrir le Dieu qui va l’accompagner, lui et lui seul.

Le langage des Églises, quelles qu’elles soient, ne sera pas déterminant dans cette quête, car elles oublient trop facilement qu’un message, pour être transmis, se doit d’être une réponse à une situation donnée ou à une interrogation du moment.

La lecture de la Bible ne saurait non plus apporter de réponse, si elle est exclusive d’autres lectures, philosophiques notamment. Quant à l’exemple de Jésus, et à son enseignement à l’amour absolu de Dieu, il peut nous aider, bien sûr. Serge Soulié l’introduit pour nous d’une manière qui semblera surprenante à beaucoup.
Pour l’auteur, il est clair que le message du divin n’est pas réellement à retrouver, car il n’existe pas tel quel dans les Écritures. Il est à réinventer et redéfinir, à partir de la dimension entièrement humaine portée par Jésus.
 
Biographie de l'auteur :
 
Serge Soulié est pasteur de l’Église protestante unie de France. Psychologue clinicien de formation, il a été tour à tour professeur de l’éducation nationale, pasteur, psychologue et directeur d’un centre de soins spécialisé en addictologie.
 
Éditions la Barre franche, 2017
 
Pour commander le livre, c'est ici
-------------------------------------------------------------------------------------
 
Si les articles de ce blog vous intéressent, vous pouvez vous abonner aux nouvelles publications en inscrivant simplement votre adresse mail dans l’espace dédié dans la colonne de droite.

Publié dans Essais, Serge Soulié

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didier LEVY 02/10/2018 16:39

"Pour l’auteur, il est clair que le message du divin n’est pas réellement à retrouver, car il n’existe pas tel quel dans les Écritures. Il est à réinventer et redéfinir, à partir de la dimension entièrement humaine portée par Jésus". Réinventer et non retrouver, tel est bien l'enjeu d'une démarche spirituelle qui se fixe sur l'exigence de regarder la foi comme une intelligence sans cesse en mouvement dans l'interrogation du croire. Comment ne pas penser à cet égard à l'exercice midrashique, fait de déconstructions et de reconstructions de la lettre pour avancer dans le cheminement de l'esprit. En sachant en même temps que chaque mot (chaque "trait de lettre" ?) participe de l'infini du sens et des interprétations qui questionnent celui-ci.Un questionnement placé au coeur du monothéisme par une révélation qui n''a rien dit d'autre d'elle-même que "Je suis l'Eternel ton Dieu". Ou, plus impénétrable - dans l'indépassable beauté du non dit -, l'énonciation qui fait entendre que la théologie est d'abord une rencontre avec l'ordre poétique : "Je suis Celui qui est (qui serai)".